Tour d'Espagne : les tops de la Vuelta

Tour d'Espagne : les tops de la Vuelta

A l'image des déceptions de la Vuelta, notre rédaction a retenu plusieurs coureurs, 4 au total, qui selon nous sont les plus belles satisfactions de l'édition 2017 du Tour d'Espagne, qui s'est conclue dimanche dernier à Madrid. 

 

Chris Froome : après plusieurs échecs, Chris Froome a enfin réalisé le doublé Tour-Vuelta qu'il attendait depuis si longtemps, et est devenu dimanche à Madrid, le premier coureur a réaliser cet exploit depuis que la Vuelta a été déplacée fin août (en 1995). Intraitable durant les trois semaines de course, le coureur du Team Sky a su enfoncer le clou lors de ses temps forts, et limiter les pertes lors de ses temps faibles, qui même si ils ont été peu nombreux, ont montré que Froome, n'avait pas la même forme que lors du dernier Tour de France. Cannibale, le "Kenyan Blanc" a également surpris et fait honneur à la course en se mêlant au sprint final lors de la dernière étape, ceci afin de conserver le maillot de leader du classement par points.

Alberto Contador : que dire de la Vuelta d'Alberto Contador, si ce n'est qu'elle a été une totale réussite. Alors certes l'espagnol n'a pas remporté la Vuelta, mais après un Tour de France compliqué, Contador a comblé ses nombreux fans, et fait honneur à sa réputation. Dans son style toujours offensif, "El Pistolero" a animé la course en montagne comme il sait le faire, et n'a pas laissé une minute de repos au vainqueur de la course Chris Froome. Bien récompensé de tous ses efforts, il a de plus signé une belle victoire de prestige au sommet de l'Angliru, à la veille de l'arrivée finale à Madrid.

Matteo Trentin : intraitable tout au long de la course, Matteo Trentin a su profiter avec brio de l'absence des cadors du sprint pour tirer son épingle du jeu. Vainqueur de pas moins de 4 étapes, l'italien s'est de plus montré offensif, ne se contentant pas d'attendre les arrivées massives pour lever les bras. Seul petit bémol pour le pensionnaire de la Quick-Step, il est tombé sur un Chris Froome "cannibale" qui l'a privé sur le fil d'un succès au classement par points.

Ilnur Zakarin : 3ème du classement général de la Vuelta, Ilnur Zakarin a semblé avoir franchi un nouveau palier cette année. Auteur d'un très bon Giro, le coureur russe a en effet ensuite confirmé lors de la Vuelta, qu'il était capable de se mêler à la lutte avec les meilleurs. Echouant à moins d'une minute de la seconde place, Zakarin aurait même pu prétendre à mieux, avec une équipe Katusha-Alpecin un peu plus forte autour de lui.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui sera sacré champion du monde à Bergen ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous