Le monde du cyclisme est-il en train de lâcher Chris Froome ?

Le monde du cyclisme est-il en train de lâcher Chris Froome ?

Le monde du cyclisme est-il en train de lâcher Chris Froome ?

 

Alors que les réactions s’étaient faites plutôt discrètes dans un premier temps suite à l’annonce du contrôle anormal de Chris Froome lors de la dernière Vuelta (taux de Salbutamol trop élevé), nous assistons au phénomène inverse depuis maintenant quelques jours, et les voix sont de plus en plus nombreuses à s’élever contre le quadruple vainqueur du Tour de France.

A commencer par celle du champion d’Europe de Cyclo-Cross Mathieu Van der Poel, qui évoquait sur la chaîne One Today que pour lui, c’était un « test positif », qui devait par conséquent mener vers une suspension. Plus coutumier des sorties sur le dopage, Greg Lemond confiait lui au Times que Froome avait « brisé la règle, et devait donc être puni en conséquence ».Même son de cloche pour Jan Bakelants, qui expliquait dans les colonnes du hln que Froome serait suspendu, et que ce serait juste.

Sans oublier le coup de gueule poussé par Tony Martin, qui évoquait un système « deux poids deux mesures », avant d’être contraint par la suite à un rétro-pédalage assez curieux.

Des réactions qui tranchent complètement avec ce qu’on a pu voir par le passé, notamment pendant les années Armstrong ou bien l’affaire Festina, où l’omerta était la règle, et où quiconque osait s’opposer au système en place, comme Simeoni et Bassons se voyait automatiquement raillé et ostracisé.

Alors bon signe ou non de voir une partie du peloton de détacher du « patron » ? A vous de trancher, en tout les cas, les plus optimistes, dont nous faisons parties, y voient là quelque chose de positif.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous