Interview : Vittorio Algeri "Orica-Scott est confiante et motivée"

Interview : Vittorio Algeri "Orica-Scott est confiante et motivée"

Après Yvon Ledanois et Alain Gallopin, c'est au tour de Vittorio Algeri, directeur sportif au sein de l'équipe Orica-Scott, de se confier à quelques jours du départ du Tour de France 2017.

 

Bonjour Vittorio, peux-tu tout d’abord nous dire dans quel état d’esprit se trouve l’équipe Orica-Scott à moins de deux semaines du départ du Tour de France ?

A désormais 10 jours du départ, l’équipe Orica-Scott est confiante et motivée. Le retour d’Esteban sur un Grand Tour après un bon Dauphiné, nous a donné le sourire. Les trois épreuves du mois de juin (Slovénie, Suisse, Dauphiné) ont permis de faire les derniers réglages, et désormais, la composition d’équipe est quasiment définie pour le Tour de France.

Qui sera le leader de l’équipe au départ de la course ?

Nos deux leaders seront Chaves et Simon Yates, le fait d’avoir deux cartes à jouer, permettra de retirer un peu de pression de leurs épaules, et nous définirons les rôles de chacun en fonction du déroulé de la course.

Quels seront les objectifs d’Esteban Chaves et Simon Yates ?

L’objectif d’Esteban tout d’abord, est de retrouver le niveau qui était le sien avant sa blessure, et qui l’avait obligé à changer de programme. Il aurait bien eu besoin d’une ou deux courses en plus avant le Tour, mais c’est un garçon sérieux, qui sait également s’entraîner durement.

Un petit mot sur Caleb Ewan, qui ne devrait pas prendre le départ du Tour, quel sera son programme pour les semaines à venir ?

Caleb Ewan a disputé le Tour d’Italie, et il est encore un peu jeune pour prendre le départ du Tour de France. Il sera donc de retour à la compétition fin juillet lors du Tour de Pologne.

Après le Tour, la période des transferts va vite arriver, aura t-on des stagiaires chez Orica au 1er aout ?

Je ne pense pas que nous accueillerons des stagiaires au premier août, car nos jeunes seront engagés sur le Tour du Val d’Aoste, puis celui d’Alsace, et enfin le Tour de l’Avenir.

Les jeunes australiens ont par ailleurs crevé l’écran depuis le début de la saison, que penses-tu des performances de Lucas Hamilton et Jai Hindley ?

Les jeunes coureurs de l’équipe Mitchelton-Scott sont en train de prouver leur valeur. Ils ont été très performants lors du Giro U23, puisque Hamilton et Hindley finissent sur le podium, tandis que Stannard termine lui 8ème. De plus Lucas (Hamilton) a gagné une étape, et Jai (Hindley) le chrono. Ils sont jeunes et pleins de talent, et devraient donc encore progresser autant physiquement qu’en terme d’expérience.

A t-on une chance de les voir rejoindre l’équipe l’an prochain ?

Il est en effet possible qu’un ou deux d’entre eux fasse le saut et rejoigne l’équipe World-Tour l’an prochain.

 

Propos recueillis par Mylène Terme

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui remportera la Vuelta 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous