Interview : Valentin Retailleau "Je me vois bien comme un coureur de classiques"

Interview : Valentin Retailleau "Je me vois bien comme un coureur de classiques"

Valentin RETAILLEAU (Océane Top16) s’est adjugé ce week-end le classement général du Tour de Gironde, notamment grâce à sa victoire dans la 2ème étape. Lors de la troisième et dernière étape, dimanche, il a sû faire preuve de sang froid pour contrôler ses adversaires proches au classement général.

 

Valentin, peux-tu expliquer comment tu es arrivé dans le cyclisme ?

Mon père faisait un peu de vélo. J’ai commencé à aimer ça assez jeune. Cette année, j’ai rejoint le Team Btwin U19. J’ai participé à des stages et des courses UCI, ça m’a fait gagner beaucoup d’expérience. C’est mon premier succès international.

Et pour la suite de la saison ?

Je vais me rendre sur les 3 jours d’Axel (Pays Bas, du 18 au 20 mai) et essayer d’y obtenir un bon résultat.

Comment as-tu géré la course aujourd’hui (interview réalisée le soir de la dernière étape) ? Tu avais le maillot jaune à défendre mais plus qu’un seul équipier…

Oui, comme je n’avais qu’un équipier, j’ai pris le départ sans pression. Je savais que ce serait compliqué, alors j’ai beaucoup observé les autres favoris. Puis, j’ai fait plusieurs attaques pour rentrer sur les échappées et casser le groupe. Je voulais une arrivée au sprint pour éviter des écarts.

Ton objectif à terme est-il de passer professionnel ?

Oui, on verra bien comment ça se passe, mais c’est l’objectif.

Et vers quel type de courses t’orienterais tu ?

Je ne sais pas trop encore quel type de coureur je suis, mais j’aime grimper. Je me vois bien comme un coureur de classiques, plutôt sur les Ardennaises.
 

Quentin ROLLAND

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous