Interview : Pablo Torres "Avoir une invitation sur la Vuelta"

Interview : Pablo Torres "Avoir une invitation sur la Vuelta"

Depuis sa création en 2006, l’équipe Burgos BH a toujours évolué en division Continentale. Hors, depuis quelques jours, les noms de coureurs rejoignant la structure Espagnole avaient de quoi surprendre : Silvio HERKLOTZ ; José MENDES (BORA HANSGROHE) et Matvey MAMYKIN (Katusha) pour les coureurs venant du World Tour, Diego RUBIO (Caja Rural) et Jordi SIMON (Funvic) de Continental Pro, ainsi que Jésus ESUERA (Sporting Taviria), Nicolas SESSLER (Lizarte) et Victor LANGELLOTTI (UC Monaco).

L’objectif était clairement la promotion en Continental Pro, ce qui semble désormais acquis.

En 2017, l’équipe a souvent joué placé sur des courses .1 et HC, au milieu des World Tour et Continental Pro. Mais seul Pablo TORRES a réussi à s’imposer, sur une étape et au classement général du Tour de Gironde (2.2). Dans ce qu’il qualifie comme étant sa meilleure saison de coureur professionnel, il s’est aussi classé 8ème du Trophée Joaquim AGOSTINHO (2.2), 10ème de la Ronde de l’Oise (2.2) et de la Prueba Villafranca-Ordiziako Klasika (1.1).

Pour en savoir un peu plus sur les projets de l’équipe, c’est donc vers lui que nous nous sommes tournés…

 

VCN : Pablo, peux-tu résumer ton histoire avec l’équipe ? Tu y es depuis beaucoup de temps !

Oui, ça fait 6 ans et c’est comme ma deuxième famille ! J’y suis très à l’aise, j’y suis bien entouré et j’ai pu grandir avec elle.

Tu y es un des plus âgés et des plus prolifiques. Comment y vois-tu ton rôle ?

Je suis un des vétérans, je suis un peu celui qui hausse la voix. Mais il n’y a pas un leader défini dans l’équipe, ce sont les résultats qui font se démarquer le leader. Cette année, je me suis consacré aux classements généraux de courses par étape et je m’en suis bien sorti.

Et pour 2018 ? Sais-tu quel sera le programme ? Nous avons pu constater un recrutement très important, avec de jeunes talents issus du World Tour et de Continental Pro. Quels seront donc vos objectifs ?

Notre principal objectif sera d’essayer d’avoir une invitation sur la Vuelta ! Et de batailler sur toutes les courses que nous disputerons, car je crois que nous serons une équipe compétitive sur tout type de courses.

Pour toi, après avoir passé toute ta carrière en Continental, avec quel état d’esprit te prépares-tu à courir en Continental Pro et peut-être sur des courses World Tour ?

En Espagne, il y a beaucoup de courses où nous sommes avec des World-Tour dans le peloton, mais là c’est un pas de plus. Je l’aborde avec beaucoup d’illusions et de l’optimisme, afin d’atteindre de bons résultats.

Jusqu’à aujourd’hui, l’effectif de l’équipe était presque uniquement Espagnol (un coureur Colombien, Oscar QUIROZ ALAYA). Est-ce une volonté de devenir plus international ? Comment l’abordes-tu ?

Oui, la saison prochaine il y aura beaucoup d’étrangers. Je pense que c’est bien de connaitre des gens et des coureurs d’autres cultures et d’apprendre des langues et des coutumes. Nous allons aussi plus courir à l’étranger et c’est quelque chose qui me motive.

Donc, ton programme 2018 sera plus international que d’habitude ?

Oui, je pense qu’en Espagne, nous ferons quasiment les mêmes courses, mais je suppose que nous courrons plus sur des courses importantes à l’étranger.

 

Propos recueillis par Quentin Rolland

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous