Interview : Kenny Elissonde "Continuer sur la même lancée"

Interview : Kenny Elissonde "Continuer sur la même lancée"

Au cours d'une courte interview, Kenny Elissonde est revenu sur sa première année au sein du Team Sky. Pour le compte de son équipe, le français a également évoqué sa relation avec Nicolas Portal, l'arrivée de Pavel Sivakov, ainsi que ses objectifs pour la saison 2018.

 

Comment analysez-vous votre première saison avec le Team Sky ? Est-ce que cela a répondu à vos attentes ?

Ma première saison au sein du Team Sky s’est assez bien passée. C’est vrai qu’il y a eu de supers moments en termes d’émotions : il y a eu des victoires, des défaites, des hauts et des bas donc ça a été une année assez intense et donc une bonne année. On espère toujours des années hautes en couleur et elle l’a été.

Quels sont vos objectifs personnels pour 2018 ?

Mon objectif pour 2018 est de continuer sur la même lancée, de continuer d’apprendre avec l’équipe et bien sûr de gagner des courses. Un objectif pourrait aussi pourquoi pas être de participer à un Grand Tour et d’essayer de le remporter avec un leader.

Avec Pavel Sivakov qui arrive cette saison vous retrouvez un nouveau francophone. Est-ce que cela vous réjouit de pouvoir parler en français avec lui ou Nicolas Portal ?

Oui c’est super d’avoir un nouveau coureur qui parle français en la personne de Pavel. C’est un très bon coureur de courses par étapes donc si je peux lui donner quelques conseils pour ses débuts professionnels c’est avec plaisir, il est demandeur et en plus il est très sympa donc on s’entend bien. C’est sympa d’être trois désormais, pour la petite anecdote on a même chanté la Marseillaise pendant le premier séminaire en Octobre.

D’une manière générale vous appréciez travailler avec Nicolas Portal ?

C’est un privilège de travailler avec Nicolas. Même si c’est sympa ce n’est pas forcément parce qu’il est Français. Moi je n’ai jamais fait de course où Nicolas était Directeur Sportif mais rien que le voir et être en contact avec lui sur les camps d’entraînement ou au téléphone c’est top. Il est très impliqué dans la vie de l’équipe, il donne beaucoup de sa personne et s’investit énormément donc on peut lui demander des conseils, il prendra toujours le temps de répondre comme il faut. Il est très détendu, toujours relax, il prend du recul, mais à côté de ça c’est un grand professionnel et il est très performant en tant que Directeur Sportif. Son calme est communicatif.

Quels conseils donneriez-vous à Pavel Sivakov pour sa première saison au sein du Team Sky ?

Je lui conseillerais de prendre son temps. Non pas d’en perdre, mais de prendre de l’expérience, de regarder comment les grands leaders courent. Ce n’est pas forcément facile quand on a tout gagné comme lui l’année dernière de passer à l’échelon supérieur et de parfois avoir des défaillances car on attend beaucoup. Il va tomber parfois sur plus fort que lui donc il faudra qu’il garde en tête que cette année va lui permettre de prendre de l’expérience, mais il pourra aussi essayer de gagner peut-être sur de plus petites courses.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui remportera la Vuelta 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous