Interview : Jonathan Couanon "Découvrir le monde pro"

Interview : Jonathan Couanon "Découvrir le monde pro"

Après Cyrus Monk et Mathieu Burgaudeau, notre rédaction continue son tour d'horizon des différents coureurs qui rejoindront les formations de l'élite en tant que stagiaires à partir du 1er août 2017. Ce mardi, c'est Jonathan Couanon, futur stagiaire au sein de l'équipe Delko-Marseille qui a pris le temps de répondre à nos questions.

 

Bonjour Jonathan, peux-tu tout d’abord te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Jonathan COUANON. Je viens tout juste d’avoir 20 ans. Je suis née et j’habite à Cagnes sur Mer dans les Alpes-Maritimes. Cette région permet de bénéficier de conditions d’entraînement idéales tout au long de l’année.

Quand et comment as-tu découvert le cyclisme ?

J’ai débuté le cyclisme assez tôt par le VTT – Cross-Country puis j’ai commencé le cyclisme sur route en Minimes au Sprinter Club de Nice . J’ai également fait beaucoup de Cyclo-Cross lors de mes années cadets et juniors. Mes grands frères étaient également coureurs cyclistes. Je suis au VC La Pomme-Marseille depuis ma première année cadet.

Quel type de coureur penses-tu être ?

Je suis un coureur assez complet. Je frotte assez bien et j’ai une bonne pointe de vitesse, ce qui me permet de réaliser des bons sprints. J’aime les parcours usants et les courses en circuits. Je me définirais donc comme un puncheur sprinteur. En revanche je suis assez limité en haute montagne.

Il y a quelques temps, tu as signé un contrat stagiaire avec Delko-Marseille, était-ce une surprise pour toi ou quelque chose que tu espérais ?

Être stagiaire au sein du Team DELKO-Marseille n’était pas forcément une surprise. J’ai effectué un stage avec eux au cours de l’hiver dernier et je savais qu’ils me suivaient. J’ai réalisé un début de saison intéressant donc j’espérais pouvoir découvrir le monde professionnel au cours de l’été.

Quels seront tes objectifs pendant cette période ?

Je ne me fixe pas d’objectifs particuliers au cours de cette période. L’idée, c’est de découvrir le monde professionnel, aider l’équipe du mieux possible et me rendre compte du travail à réaliser pour mes prochaines années.

As-tu déjà une idée de ton calendrier de courses ?

Je n’ai pas encore reçu mon calendrier de courses.

Est-ce que tu ressens une quelconque pression quand au fait d’être performant pendant cette période pour avoir un contrat en 2018, ou est-ce que cette idée est assez loin de toi ?

Il est évident qu’il est important d’être performant au cours de cette période. Mais je ne ressens aucune pression, mon but est de découvrir ce monde professionnel. Je viens tout juste d’avoir 20 ans, je me laisse donc le temps de progresser et de prendre de la caisse au niveau amateur. J’ai encore beaucoup de choses à prouver à ce niveau pour espérer passer à l’échelon supérieur.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous