Interview : Guillaume Gaboriaud "J'espère monter en puissance"

Interview : Guillaume Gaboriaud "J'espère monter en puissance"

A quelques jours du départ du Tour de Gironde, Guillaume Gaboriaud a pris le temps de répondre aux questions de notre rédaction. Pour nous, il revient notamment sur son début de saison, mais également sur le Tour de Gironde, qui aura lieu ce week-end.

 

Bonjour Guillaume, peux-tu tout d’abord nous donner ton opinion sur le début d’année. Quel regard portes-tu sur ta première partie de saison ?

Bonjour Vélo-Club !

Je suis assez déçu de mon début de saison, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Je ne suis jamais à la rue, mais il me manque très souvent le petit plus qui permet de batailler pour la victoire. Je n’ai pas non plus été très en réussite. Le jour où j’ai eu mes meilleures sensations de l’année (Tour du Lot et Garonne en CDF DN1), j’ai crevé 2 fois et cassé 3 roues sur les chemins. J’apprécie aussi de travailler pour Bruno Armirail, il marche fort, et ça me fait plaisir de l’aider, on s’entend bien.

Dans quelques jours, tu vas débuter le Tour de Gironde, comment est la forme à quelques jours du départ ?

La forme est correcte en ce moment. J’attends le déclic pour retrouver la confiance, il me manque sans doute un résultat pour que le reste suive ! Les chaleurs arrivent, ça devrait me plaire. Les bonnes sensations vont finir par venir, il n’y a pas de raison que ça ne le fasse pas, la motivation est toujours là et je fais ce qu’il faut à l’entraînement.

Je crois que tu auras des ambitions au départ de la course, sur un parcours qui peut te convenir, quelles seront-elles exactement ?

Un top 10 serait une belle satisfaction. Ça me lancerait sur de bons rails pour ce gros mois de Juin qui m’attends. Mais c’est toujours compliqué d’avoir un objectif précis. Une course bascule souvent à peu de choses. Il faut un peu de réussite. En ce moment, j’ai l’impression que je peux aussi bien jouer la victoire que finir dans un gruppetto… (rires).

As-tu déjà coché une ou plusieurs étapes, qui pourraient convenir à tes qualités ?

Il n’y a que 2 étapes, et la seconde est plutôt plate et devrait se conclure par un sprint. Je vais donc tout miser sur la 1ère étape qui me convient bien. C’est long (200km) et très vallonné, c’est un profil qui me plaît. L’année dernière j’avais bien aimé cette étape.

Le nombre de coureurs pro sera assez limité au départ, et le peloton peu fourni, à quel type de course peut-on s’attendre à ton avis ?

En effet, au vu du plateau, il faut sans doute s’attendre plutôt à une course débridée comme chez les amateurs. J’espère donc que je ne louperai pas le bon wagon !

Quid de la suite, quel sera ton programme de courses après la Gironde ?

Je vais avoir un gros calendrier. On rentre dans une période que j’affectionne, avec de belles courses et une météo plus favorable. J’espère monter en puissance et rentrer dans un spirale positive. Je vais en effet enchaîner : championnat régional, La SportBreizh (CDF DN1), le tour du Nivernais Morvan (Elite), le championnat de France et le Tour du Pays Roannais (CDF DN1).

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous