Interview : Fabio Aru "La présence de Froome au Giro n'impactera pas mon choix"

Interview : Fabio Aru "La présence de Froome au Giro n'impactera pas mon choix"

A désormais un peu plus d'un mois du début de la nouvelle saison, la rédaction de Velo-Club débute sa série d'interviews de coureurs majeurs. Et pour débuter cette dernière, c'est Fabio Aru, le champion d'Italie qui a pris le temps de répondre à nos questions.

 

Bonjour Fabio, peux-tu tout d’abord nous dire ce que tu penses du parcours du Giro ? Est-il assez dur pour toi et tes qualités de grimpeur ?

C’est un beau parcours, il semble qu'il y ait de belles étapes de montagne, mais cependant également deux contre-la-montre. Je dois maintenant bien évaluer les détails de chaque étape pour me faire une idée précise sur la dureté du parcours. Après cela nous ferons un point avec ma nouvelle équipe, et nous prendrons une décision par rapport au programme.

Tu disais justement pendant la présentation du Giro que tu hésitais, quels éléments font faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre ?

Comme je le disais rien n’a encore été en effet décidé par rapport à mon programme de courses. Nous devons analyser les choses et mettre en place toute une série de raisonnements avec l’équipe pour arriver à un choix final.

Est-ce que la donnée Chris Froome au départ du Giro rentre en compte dans ce choix ?

La présence de Froome est une bonne chose pour le Giro, mais cela ne va pas nous impacter dans nos choix, non. Il s’agit juste d’un grand champion de plus au départ d’une course, et sur les grandes courses, il y a toujours de grands champions à défier.

Pour terminer sur les Grands Tours, entre le Giro et le Tour de France, lequel des deux parcours te convient le mieux ?

Je ne saurais pas le dire à l’heure actuelle. Chaque parcours possède des éléments positifs, et d’autres qui le sont moins. Seule une analyse détaillée de la situation nous permettra de le savoir, et il est encore bien trop tôt pour parler de cela.

Pour rester sur la saison prochaine, que penses-tu du parcours du championnat du monde ?

Le parcours du championnat du monde 2018 semble être très sélectif, ce qui pourrait être une bonne chose pour la sélection italienne.

Est-ce que cette perspective d’aller au mondial change la manière de préparer une saison ?

Mes préparateurs physiques devront certainement prendre en considération cette donnée, même si les programmes ne sont pas encore définis. Ce qui est certain, c’est qu’il me plairait beaucoup d’être au départ du mondial, et je voudrais bien évidement y arriver en grande condition.

Pour finir, un mot sur ton transfert, peux-tu nous dire ce qui t’as fait choisir UAE Team Emirates ?

Il y a eu beaucoup d'éléments qu'ils ont influé sur mon choix. J'ai passé de très belles années avec Astana mais le moment de changer était simplement arrivé.

 

Propos recueillis par Mylène Terme

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous