Interview : Davide Bramati "Une saison dont on se souviendra"

Interview : Davide Bramati "Une saison dont on se souviendra"

Peux-tu tout d’abord nous dresser un bilan rapide de la saison, quel constat tire-ton de la saison 2017 chez Quick-Step ?

Je dois dire que cela a été une grande saison à tous les niveaux pour l’équipe, nous avons gagné des classiques, des étapes dans les 3 grands tours, etc ... C'est une année dont on se souviendra !

Parmi les coureurs qui ont brillé, on note Philippe Gilbert, beaucoup plus performant que chez BMC, comment expliquer cette renaissance ?

Que dire à ce sujet, Philippe Gilbert est un très grand champion que nous ne découvrons pas aujourd’hui. Il a de la volonté et de la détermination à revendre, et il avait juste besoin de trouver de nouvelles motivations. Il s’est très bien entendu dès le départ avec l’équipe, et les résultats cette année parlent pour lui.

Julian Alaphilippe côté français a aussi brillé, que doit-il viser à ton avis, les classiques ou les Grands Tours ?

Julian est un talent pur, et les classiques sont tout à fait à son goût, comme il l’a montré ces dernières années, pour les Grands Tours, il y a toujours le temps. Nous partons en stage le 11 décembre à Calpe, et nous évoquerons à ce moment-là son programme, tout comme celui des autres coureurs.

Un autre français vous a rejoint en 2017, comment juges-tu la première saison de Rémi Cavagna ?

Rémi a montré qu’il était un bon coureur, il a réalisé une très belle année, et à mon avis, il progressera encore en 2018. Nous le connaissons depuis longtemps, car il était dans notre équipe continentale, et il faut dire qu’il a beaucoup grandi ces dernières années.

Parmi les jeunes coureurs, Enric Mas a également frappé les esprits.

Enric Mas est un excellent coureur, et je suis certain qu’il va encore progresser progresser en 2018.

L’équipe Quick-Step Floors accueillera par ailleurs d’autres talents en 2018, quel sera leur rôle ?

La première année de professionnalisme ce n’est facile pour personne et ils devront d’abord apprendre, même si ils ont déjà montré l’étendue de leur talent dans les catégories de jeunes. Si ils ont une occasion de briller, pourquoi pas la saisir, et obtenir des résultats chez les pros dès la première saison chez les pros.

 

Propos recueillis par Mylène Terme

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous