Interview : Alain Gallopin "Confiance en Alberto Contador"

Interview : Alain Gallopin "Confiance en Alberto Contador"

A moins de deux semaines du départ du Tour de France, notre rédaction continue son tour de rencontrer les différents directeurs sportifs des favoris pour la victoire finale. Ce mardi, et après Yvon Ledanois, c'est Alain Gallopin, l'un des directeurs sportifs de la formation Trek-Segafredo, qui a accepté de répondre à nos questions.

 

Bonjour Alain, peux-tu tout d’abord nous donner des nouvelles de Mathias Brandle, qui a quitté le Tour de Suisse ?

Je ne l’ai pas eu personnellement, mais d’après les nouvelles que j’ai reçues, ça a l’air d’aller.

Dans quel état d’esprit se trouve t-on chez Trek-Segafredo à deux semaines du départ du Tour, quel est le sentiment qui domine ?

Ce qui domine, c’est le fait que l’on ait confiance en Alberto, qui a fait un bon début de saison. Il a montré qu’il était le Contador que l’on connaît, même si lors de la dernière étape du Dauphiné, il n’a pas insisté à cause de son allergie au pollen. C’est un homme de Grands Tours, il a déjà gagné, et on a confiance en lui, c’est notre leader pour le Tour de France.

Jarlinson Pantano, que vous avez recruté pour aider Alberto sur la Grande Boucle, semble loin de l’état de forme de l’an passé, sera t-il au départ de Dusseldorf ?

C’est un peu comme Mathias, on ne peut pas vraiment le juger sur son Tour de Suisse, car il est arrivé malade, et c’est le genre d’épreuve, où cela ne pardonne pas. Vu ce qu’il a montré en début de saison, mais aussi au Tour l’an passé, il a également toute notre confiance.

Lorsque vous étudiez la composition de l’équipe pour le Tour, quelle est la priorité ? Tout pour soutenir Alberto, ou est-ce que vous prenez également en compte les besoins de Degenkolb, en lui dédiant 1 ou 2 équipiers ?

Nous n’avons pas encore décidé de notre décision finale pour le Tour de France, mais ce qui est clair, c’est que la priorité aujourd’hui, c’est la classement général avec Contador.

Avez-vous déjà une base de noms de coureurs certains de participer au Tour de France ?

Je pense que c’est un peu dans toutes les équipes pareil. C’est facile de donner une liste de 5 ou 6 noms. Si je vous dis Contador, Mollema, Felline, Pantano, c’est la base de notre équipe. Pour le reste, nous avons une réunion ce mardi, et la sélection sera annoncée dans la semaine.

Comment gère t-on la préparation physique d’un Grand Tour, lorsque que l’on a dans le même temps une arrivée en altitude très vite, et une fin de Tour difficile ?

Je ne pense pas que l’on puisse qualifier la fin de Tour de France comme très difficile, car on a quand même vu des années où la montagne commençait le mardi de la 3ème semaine, pour finir le samedi. Cette année, on aura juste le mercredi et le jeudi où il y aura des étapes difficiles, plus le chrono du samedi, où à mon avis, il est très probable que la différence sera déjà faite. Après le vainqueur du Tour est toujours bon dès le départ, on ne s’améliore pas trop dans un Grand Tour. C’était bon autrefois ça, où on pouvait améliorer sa forme lors de la première semaine du Tour de France, maintenant ce n’est plus possible, et on verra déjà au premier chrono qui est fort et qui l’est moins.

Quels sont les principaux adversaires d’Alberto Contador selon toi ?

Je pense que déjà, il y a un grand favori pour le Tour de France, c’est Froome. Pour la bonne raison qu’il a gagné la course trois fois dans les quatre dernières années. Derrière, je ne sais pas ce que va donner Quintana après son Giro, mais Valverde s'annonce comme un favori du Tour, au même titre que Quintana pour moi. Et puis on a Richie Porte, qui est en train de faire une saison extraordinaire, et je pense qu’il va être prêt également. Voilà pour les favoris classiques dira t-on, mais quand on voit la performance de Fuglsang lors du Dauphiné, il n’était même pas cité parmi les favoris, et je pense que c’est un Tour de France qui peut profiter à un outsider.

Pour conclure, un mot sur Julien Bernard, a t-on des chances de le voir prolonger son contrat en fin de saison ?

Je pense qu’il est bien parti, il a fait un très bon Giro, où il a montré de belles choses, et c’est clair que la volonté de l’équipe et de l’encadrement c’est de le garder.

 

Propos recueillis par Mylène Terme

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui remportera la Vuelta 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous