Edito : Chris Froome, la blague va t-elle durer encore longtemps ?

Edito : Chris Froome, la blague va t-elle durer encore longtemps ?

Edito : Chris Froome, la blague va t-elle durer encore longtemps ?

 

Deux semaines après sa première apparition de la saison, tout le monde semble avoir oublié que Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2017, était sous le coup d’une procédure, suite à un contrôle anormal lors de la dernière Vuelta, qui avait révélé une présence trop élevée de Salbutamol.

Et si le temps médiatique laisse peu de possibilités de rester concentré sur un sujet plutôt que de passer au suivant, force est de constater que plus de 5 mois après la notification du contrôle (21 septembre), rien n’a bougé, et l’incertitude la plus totale plane sur le sort qui sera réservé au britannique, et par la même occasion au Team Sky, qui devant cette absence de décision, a de nouveau pris le parti d’aligner son coureur au départ d’une course. Et cette fois-ci, il ne s’agit pas « seulement » d’une épreuve du calendrier Europe Tour, mais de l’une des plus belles courses par étapes de la saison, Tirreno-Adriatico, inscrite au World-Tour, le circuit phare de l’UCI.

Si l'idée n'est pas de condamner Froome, ou bien d’insister pour une suspension sans connaître tous les éléments du dossier, les fans de vélo que nous sommes tous sont dans l’attente d’une décision forte de la part de l’instance dirigeante qui, après le cas Contador, il y a quelques années, ne peut pas de nouveau laisser courir un athlète pour lui retirer par la suite des titres gagnés sur le terrain. Il en va de la crédibilité du cyclisme, qui après de nombreuses années d’errements, n’a pas nécessairement besoin d’être de nouveau tourné en ridicule.

Pour le bien de tous ceux qui dans le peloton font le boulot sérieusement tout au long de l’année, et par respect pour ceux qui suivent assidûment le cyclisme tout au long de la saison, l’Union Cycliste Internationale, et son nouveau président David Lappartient, se doivent donc de prendre une décision rapide, en se basant sur un principe plutôt simple, celui qui consiste à savoir si Froome a enfreint les règles. Et si tel est le cas, au diable la hantise d’un vice de forme, il doit être suspendu, car un doublé Giro-Tour retiré, fera bien plus de mal au cyclisme qu’un passage devant le Tribunal Arbitral du Sport.

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui est le favori du Tour de France 2018
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous