Bilans 2017 : Ag2r-La Mondiale "Une belle année et deux mauvais gestes"

Bilans 2017 : Ag2r-La Mondiale "Une belle année et deux mauvais gestes"

Ag2r-La Mondiale "Une belle année et deux mauvais gestes"

 

Victoires : 16

Classement World-Tour : 9ème

 

Bilan : si le bilan comptable de l’équipe Ag2r-La Mondiale est loin d’être le plus élevé du circuit World-Tour, il ne reflète néanmoins pas la belle saison réussie par la formation française, qui sans sprinter de premier plan, pouvait difficilement envisager de lever les bras beaucoup plus souvent.

Si la saison avait plus ou moins débuté tranquillement, l'équipe française est ensuite montée en puissance, pour réaliser tout d'abord un très bon Giro conclu à la 6ème place du classement général par un Domenico Pozzovivo retrouvé. Puis sont venus deux titres nationaux majeurs, avec tout d'abord celui obtenu par Pierre Latour (France) sur le chrono, et ensuite celui décroché par Naesen lors de la course en ligne en Belgique. Quant à la suite de l'été, on l'a connaît, avec le podium final de Romain Bardet lors du Tour de France, avec à la clé un succès d'étape.

Loin d’être rassasiée par sa période estivale, l’équipe française a ensuite conclu sa saison en beauté, en décrochant à l’automne les Tre Valli Varesine grâce à un Alexandre Geniez revanchard, mais aussi et surtout le titre de champion du monde U23, obtenu en costaud par la nouvelle pépite de l’équipe, le normand Benoit Cosnefroy. Sans oublier les performances d'Alexis Vuillermoz, qui semble avoir retrouvé son meilleur niveau.

Seul bémol à la saison d’Ag2r, deux épisodes, que l’on a pas aimé voir. Romain Bardet qui revient accroché à sa voiture lors de Paris-Nice (avant d’être mis hors-course), et la récidive en montagne pendant la Vuelta, qui a de nouveau provoqué l’exclusion des coureurs coupables de s’être accrochés au véhicule de leur directeur sportif.

Le coureur

Romain Bardet : malgré un début de saison plus discret, difficile de tirer autre chose que le constat d’une année 2017 réussie pour Romain Bardet tant le leader de la formation Ag2r-La Mondiale a réussi son grand objectif de la saison, le Tour de France. Avec un podium final et une victoire d’étape à la clé, le français a en effet su ré-éditer sa performance de 2016, et faire taire les quelques critiques, qui attribuaient son podium de l'époque à la faiblesse du plateau. Plus discret ensuite lors du Tour d’Espagne, Bardet a néanmoins eu le mérite de ne jamais baisser les bras, malgré un état de forme moindre, et nul doute que l’enchaînement d’un second Grand Tour devrait lui être bénéfique dans les années à venir.

La révélation

Benoit Cosnefroy : en l’espace de 2 semaines, Benoit Cosnefroy est passé du statut de jeune espoir prometteur à celui de véritable révélation de cette fin de saison côté français. Impressionnant lors du Grand Prix d’Isbergues, l’ancien pensionnaire du pôle espoirs de Caen a ensuite fait preuve d’une très grande maîtrise lors de la course en ligne des championnats du monde, pour éviter le retour du peloton, et régler au sprint Lennard Kamna. De bon augure pour la saison prochaine, ou le jeune français sera l’un des coureurs à suivre.

La déception

Sondre Holst Enger : recruté par la formation Ag2r-La Mondiale après une très belle saison 2016, le jeune norvégien n’a pas su confirmer cette saison, tout le talent entrevu au sein de l’équipe IAM Cycling. Et au moment de dresser le bilan de l’année 2017, on s’aperçoit que sa meilleure performance consiste en une 5ème place lors de la 1ère étape des Boucles de la Mayenne. Pire encore, sur les 19 courses auxquelles il a pris part, il n’en a terminé que 6. Une statistique bien pâle qui a conduit ag2r-la mondiale à ne pas prolonger son bail, et le norvégien ira donc tenter de se relancer en 2018 au sein de l’équipe Israel Cycling Academy.

 

Pour débattre de la saison d'Ag2r-La Mondiale, rendez-vous sur le topic bilan de l'équipe sur notre forum

Fil actus

transferts

SONDAGE

Qui va remporter le Tour d'Italie 2018 ?
Voir les résultats

Prochaines courses

Rejoignez-nous