Cyclosport.com

Sondages

Nacer Bouhanni méritait-il d'être disqualifié?

Nacer Bouhanni méritait-il d'être disqualifié?

1 Vote(s) restant(s)

jVS by www.joomess.de.

Prochaines courses

 

Tour d'Espagne (WT)

-->  du 20/08 au 11/09

 

Schaal Sels (1.1)

--> le 28/08

 

Bretagne Classic - Ouest-France (1.UWT)

--> le 28/08

 

Tour des Fjords (2.1)

--> du 31/08 au 04/09

 

Tour of Alberta (2.1)

--> du 01/09 au 05/09

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

De la Promenade des Anglais à Genève en une semaine

 

 

Samedi 27 août 2016

De la Promenade des Anglais au Lac Léman : La Haute Route Alpes 2016 s’élance demain entre Nice et Genève

Lire la version en ligne

Les participants de la Haute Route Alpes 2016 se sont rassemblés aujourd’hui sous un soleil éclatant à Nice pour retirer leur précieux dossard et pack coureur afin de prendre part dès demain à sept étapes chronométrées à travers les Alpes.

Les cyclistes amateurs sont venus des quatre coins du monde dont le Brésil, la Russie, Singapour ou encore l’Australie avec l’envie d’affronter certaines des ascensions les plus mythiques du monde du cyclisme. Le peloton s’élancera à l’aube demain pour parcourir 800 km et 20,000 mètres de dénivelé positif en une semaine et rejoindre Genève le 3 septembre.

Benjamin Chandelier, Directeur de l’événement, a déclaré que la Haute Route suivra un parcours à travers les cols de légende alpins et s’inscrira naturellement dans la lignée du succès rencontré la semaine dernière par la Haute Route Pyrénées : « Une fois encore, la Haute Route constituera un vrai test pour nos participants qui traverseront l’une des plus belles régions cyclistes au monde. Aider par les collectivités, les administrations, les bénévoles et nos fidèles partenaires, notre équipe a travaillé dur pour permettre aux concurrents de la Haute Route Alpes de profiter de chaque instant sur le vélo et de bénéficier de services exceptionnels. C’est ce qui rend la Haute Route unique. »

Comme à l’accoutumée, le peloton sera encadré par des motos et des véhicules de sécurité et pourra bénéficier d’un assistance mécanique et médicale sur la route. De plus, des centaines de bénévoles seront présents chaque jour pour diriger les coureurs et assurer leur sécurité du départ à l’arrivée.

La première étape débutera tranquillement par le col de Nice et permettra aux coureurs de se mettre en jambe avant d’attaquer le col de Turini, ascension inédite de la Haute Route et rendue célèbre par le rallye de Monte Carlo, puis de franchir la ligne d’arrivée au coeur de la station d’Auron à 1,600 mètres d’altitude.

Les autres temps forts de la semaine, qui promet d’être mémorable pour les coureurs, seront le premier contre-la-montre individuel à être organisé sur le légendaire col du Galibier ainsi que les 17 lacets de l’ascension de Montvernier le cinquième jour.

Cette semaine, chaque coureur tentera de réaliser son objectif personnel. La Canadienne Teri Waldron aspire au podium féminin et finir dans la première moitié du classement général. « Je veux découvrir la beauté de la montagne française, tester mes limites physiques et participer à un événement qui sera, je le pense, fantastique » a-t-elle déclaré.

David Hofman, 36 ans et originaire de Prague, a déclaré : « Je veux tout simplement prendre du plaisir sur mon vélo et pourquoi pas me classer dans les 150 premiers, ce serait bien ». D’un autre côté, pour Ben Wood, cycliste de 37 ans venu de Leeds, terminer la course est son principal objectif : « Gérer, d’abord. Et ensuite, donner tout ce que je peux ! »

Parmi le peloton de la Haute Route Alpes, 29 passionnés tentent d’accomplir le challenge ultime de la Triple Couronne qui consiste à enchaîner les trois événements Haute Route à la suite. Ils viennent d’en finir avec la première semaine dans les Pyrénées.

La Haute Route Alpes sera suivi par le dernier événement de la série, la Haute Route Dolomites Alpes Suisses qui reliera Genève à Venise du 5 au 11 septembre.

Suivez la Haute Route en direct sur notre site internet www.hauteroute.org et nos comptes FacebookTwitter et Instagram.


Photos

Alps 2016 - Registration Day

A sizzling hot first day in Nice to welcome the Haute Route Alps riders

Download
 Original
 Large
 Medium
 Small

© Manu Molle

Alps 2016 - Registration Day

All set for a classic 2016 Haute Route Alps

Download
 Original
 Large
 Medium
 Small

© Manu Molle

Alps 2016 - Registration Day

The peloton for the 2016 Haute Route Alps is coming together in the scorching summer heat of downtown Nice

Download
 Original
 Large
 Medium
 Small

© Manu Molle

Alps 201 - Registration Day

Ready to take on 7 stages through the Alps

Download
 Original
 Large
 Medium
 Small

© Manu Molle

Alps 2016 - Registration Day

Riders have come from all over the world to take on the daunting challenge of the Haute Route

Download
 Original
 Large
 Medium
 Small

© Manu Molle

 

Documents

HRA16 Day 0 PR: 27/08/2016 (FR)

De la Promenade des Anglais au Lac Léman : La Haute Route Alpes 2016 s’élance demain entre Nice et Genève

Download
 Original

HRA16 Day 0 PR: 27/08/2016 (ENG)

All set for a classic 2016 Haute Route Alps from Nice to Geneva 

Download
 Original

 

Contact Presse
Élodie Mens
+41 786 36 40 86
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Digital Media Exchange (DME)
Téléchargez tout le contenu digital (photos, vidéos, communiqués de presse) sur le Digital Media Exchange (DME) de la Haute Route – Cliquez ici pour y accéder. Vous pouvez également le faire depuis notre site www.hauteroute.org (cliquez sur ‘PRESS’)

Si vous n’arrivez pas à vous connecter ou si vous ne trouvez pas le contenu que vous recherchez, veuillez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour vous désinscrire à cette newsletter, contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

   
powered by OpusDMEUnsubscribe from this mailing

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." border="0" alt="" width="1" height="1" />

Le somptueux Port de Balès domine la 6ème étape de la Haute Route Pyrénées

 

Le somptueux Port de Balès domine l’avant-dernière étape
View this email in your browser
LE SOMPTUEUX PORT DE BALÈS DOMINE L’ÉTAPE SIX
Sur le papier, l’avant-dernière étape de la Haute Route Pyrénées paraissait moins intense que les journées précédentes. Mais une journée moins intense sur la Haute Route correspond tout de même à une étape marathon de 131km et 3 ascensions.

Avec un soleil toujours omniprésent, les coureurs ont bien mérité cet après-midi leur massage et leur session de cryothérapie offerte par Tag Heuer au cœur de la station de Peyragudes.

L’Américain Gene Raphaelien, âgé de 57 ans, nous explique pourquoi les concurrents continuent jour après jour de repousser leurs limites sur des ascensions qui testent leur caractère et leur détermination.

« La Haute Route est un événement incroyable qui définit vos limites psychologiques et physiques. Vous découvrez de quoi vous êtes fait et jusqu’où vous pouvez aller. Généralement, je craque avant d’atteindre cette limite. Mais je suis de retour après avoir participé à la Haute Route Alpes en 2015 et je reviendrai sans aucun doute dans les Dolomites, » a-t-il déclaré.

Dès la sortie de Saint-Lary Soulan, le peloton a entamé la première ascension du jour longue de 10,6km. Avec la montagne encore dans l’ombre, les participants se sont hissés au sommet du col d’Azet à 1,580 mètres d’altitude. Ils ont ensuite été récompensés de leurs efforts par une longue descente puis 60 kilomètres dans la vallée pour atteindre le pied du plus long et plus haut col de la journée, le somptueux Port de Balès.

Serpentant dans la forêt tout du long de cette ascension de 19 kilomètres, le peloton a grimpé jusqu’à 1,755m d’altitude. Au sommet, les coureurs ont pu profité de l’arrêt du chronomètre pour contempler les paysages magnifiques qui s’offraient à eux.

Avec les jambes désormais lourdes et un soleil haut dans le ciel, les 15 derniers kilomètres pour rejoindre l’arrivée ont constitué un vrai test physique et mental. Mais savoir que l’arrivée était toute proche a servi de motivation aux concurrents alors qu’ils attaquaient le col de Peyresourde.

L’anglais Mark Bennet est un vétéran de la Haute Route Alpes mais il reconnaît préférer l’aventure dans les Pyrénées : « Je savais à quoi m’attendre cette année et je me suis mieux préparer, je suis en meilleure forme. Et les conditions sont parfaites. J’adore les Pyrénées, c’est la première fois que je les découvre et c’est vraiment magnifique. L’année prochaine je me sens obligé de faire les Dolomites ! »

Chez les hommes, le François Benoit Culiez a remporté sa première victoire d’étape. Son coéquipier Cedrick Dubois, deuxième aujourd’hui, maintient son avance au général. François Couture a terminé premier de la catégorie 50-59 ans aujourd’hui tandis que le Canadien Paul Krainer s’impose chez les plus de 60 ans.

Chez les femmes, Laetitia Roux remporte sa troisième victoire d’étape et conforte sa place de leader. Martine Petrolini termine à la seconde place, son meilleur résultat de la semaine.

En savoir plus ici. Consultez les résultats complets ici.
DEAN DOWNING, L'INDOMPTABLE COUREUR DE LA HAUTE ROUTE
Chaque année, la Haute Route est le théâtre d'une détermination sans faille et d'une bravoure à toute épreuve. Pour certains coureurs, le simple fait d'être présent sur la ligne de départ est un accomplissement dont ils peuvent être fiers.

Dean Downing est un ancien cycliste professionnel, qui a eu le privilège de représenter la Grande-Bretagne aux Mondiaux de cyclisme sur piste.
En 2015, il a été victime d'un grave accident à l'entraînement. Un peu plus d'un an après sa chute, non seulement Dean est de retour sur son vélo, mais il a même pris le départ de la Haute Route Pyrénées. En savoir plus ici (en anglais).
VIDÉO DU JOUR
Les participants de la Haute Route Pyrénées se rapprochent de la fin de leur aventure après avoir terminé l'étape marathon de 131km entre Saint-Lary Soulan et Peyragudes.

Regardez la vidéo de la sixième étape ici.
GALERIE PHOTOS
TWEET DU JOUR
 
 
SUIVEZ-NOUS
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Strava
Strava
Instagram
Instagram
YouTube
YouTube
Site Internet
Site Internet
Copyright © 2016 OC Sport, All rights reserved. 


Our mailing address is: 
OC Sport
Route du Lac 3
Paudex 1094
Switzerland

Add us to your address book


unsubscribe from this list   update subscription preferences  

Le Tourmalet met au défi les coureurs de la Haute Route Pyrénées

Le redoutable Tourmalet met au défi les coureurs
View this email in your browser
LE REDOUTABLE TOURMALET MET AU DÉFI LES COUREURS
Bien que longue de ‘seulement’ 97km, la quatrième étape de la Haute Route Pyrénées ne devait pas être prise à la légère par les coureurs. Avec presque aucune portion plate et sous un soleil de plomb, ils ont dû repousser leurs limites physiques et mentales pour venir à bout de cette étape spectaculaire.

Quand les cyclistes évoquent entre eux les ascensions les plus mythiques et plus difficiles, ils ne tardent pas à mentionner le majestueux Tourmalet, géant des Pyrénées. Et c’est exactement ce qui attendait le peloton de la Haute Route ce matin après le départ d’Argelès-Gazost.

Sur les premiers kilomètres d’ascension, peu pentus, les coureurs ont essayé de tourner les pédales aussi doucement que possible afin de maintenir un rythme cardiaque le plus bas possible.

Puis le Tourmalet s’est enfin dévoilé, avec des pourcentages variant entre 8 et 9%. Après avoir conquis l’une des plus mythiques ascensions du monde du cyclisme, les coureurs ont été récompensés au sommet par une vue incroyable sur les sommets voisins, ainsi que la présence surprise d’une trentaine de lamas venus admirer les exploits des participants.

Felipe Loureiro, ambassadeur de la Haute Route résidant aux Etats-Unis, a adoré l’ascension : « Ce col est incroyable, j’avais des frissons pendant toute la montée du Tourmalet. C’est le plus beau col que j’ai grimpé de toute ma vie ! » 

La descente du Tourmalet a offert un peu de répit aux coureurs avant d’attaquer les deux autres difficultés du jour. Tout d’abord, l’ascension du col d’Hourquette-Ancizan avec une pente moyenne de 4,2%. Puis l’ascension finale de 10,1km vers le Pla d’Adet. Avec un soleil toujours haut dans le ciel, cette dernière ascension a été un réel test pour la majorité des concurrents, avec notamment quelques sections à 14%.

Le Français Laurent Stacul a été le premier à franchir la ligne d’arrivée en 3h 23min 52sec, mais son compatriote Cedrick Dubois garde la tête au classement général. Laurent Stacul a déclaré : « Au début c'était dur, moins bien que les deux premiers jours à cause de la fatigue accumulée. En bas du Pla d'Adet, je me demandais si j'allais avoir les jambes, mais j'ai réussi à accrocher la roue de Cédrick qui m'a emmené dans un fauteuil jusqu’à la victoire d’étape, donc c'était super de sa part ! Pour moi, la Haute Route c'est le plaisir avant tout, même si j'aime la compétition. Mais ce qui rend la Haute Route si particulière, c'est qu'il y a toujours des paysages superbes à regarder, même si on ne joue pas le classement ! »

Chez les femmes, la bataille continue toujours à l’avant de la course entre Laetitia Roux et Camille Deligny. La première s’est imposée 5 minutes devant Camille, qui conserve toujours le maillot de leader, mais avec un écart qui se réduit depuis deux étapes.

 
Lire la suite. Consultez ici les résultats complets.
UNE AFFAIRE DE FAMILLE
La Haute Route est un défi exceptionnel pour les cyclistes amateurs du monde entier et débute bien avant de franchir la ligne de départ. Se préparer pour la Haute Route demande du temps, du dévouement et un brin de folie. Mais au-delà de tout cela se cachent souvent des personnes qui supportent, poussent et encouragent ces cyclistes tout du long.
Ces personnes applaudissent le peloton à chaque départ d'étape. Grimpent les cols en voiture pour arriver avant les coureurs et les encourager. Leur prodiguent du réconfort quand ils se demandent ce qu'ils font dans cette aventure. Et sont compréhensives quand leur partenaire se lève à l'aube pour aller s'entrainer. Découvrez ici (en anglais) ces hommes et ces femmes qui se cachent derrière les participants de la Haute Route.
VIDÉO DU JOUR
Le peloton s'est attaqué aujourd'ui à trois cols ancrés dans l'histoire du cyclisme, dont le légendaire col du Tourmalet.

Regardez ici la vidéo de la quatrième étape.
GALERIE PHOTOS
TWEET DU JOUR
 
 
SUIVEZ-NOUS
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Strava
Strava
Instagram
Instagram
YouTube
YouTube
Site Internet
Site Internet
Copyright © 2016 OC Sport, All rights reserved. 


Our mailing address is: 
OC Sport
Route du Lac 3
Paudex 1094
Switzerland

Add us to your address book


unsubscribe from this list   update subscription preferences  

L'étape du jour de la Haute Route révèle un joyau

L’étape 5 dévoile un joyau des Pyrénées
View this email in your browser
L’ÉTAPE 5 DÉVOILE UN JOYAU DES PYRÉNÉES

« J’ai terminé plus de 60 étapes de la Haute Route ces dernières années et c’est de loin ma préférée ». L’étape d’aujourd’hui ne pouvait être mieux résumée que par Chris Fisher, participant à la Triple Couronne.

4 cols, 100km et 3,700 mètres de dénivelé positif étaient au programme de la cinquième étape de la Haute Route Pyrénées au départ de Saint-Lary Soulan.

C’était une nouvelle fois une chaude journée sur le vélo où trouver son rythme a été primordial, en particulier avec la fatigue accumulée ces quatre derniers jours.

Mais c’est une journée que les concurrents ne sont pas prêts d’oublier pour de nombreuses raisons : un enchaînement de trois cols ancrés dans la légende du cyclisme et une ascension finale méconnue mais spectaculaire vers Cap de Long, une pépite dont a le secret Jean-François Alcan, le Directeur de Course.

L’étape s’est tout de suite emballée avec deux ascensions en seulement 35 kilomètres : l’ascension de 10,3 km d’Hourquette-Ancizan et celle de 6,3 km du col d’Aspin.

Le col d’Azet a précédé le grand final. Cette ascension de 7,5km avec une pente moyenne de 6,3% n’est pas en elle-même des plus difficiles, mais avec déjà deux ascensions dans les jambes, les compétiteurs ont dû s’employer pour se hisser au sommet tout en gardant des forces pour la dernière ascension.

Le Cap de Long est un vrai trésor caché des Pyrénées ! Après avoir serpenté sur 21,8 km à travers des paysages incroyables, aperçu des cascades et enchaîné des tournants en épingle, les coureurs ont été récompensés au sommet à 2,160 mètres par un paysage sauvage et un lac de montagne d’un bleu perçant. Une ascension inoubliable !

La Britannique Helen Bevis fait partie de l’équipe Ne Jetez Plus qui a pour objectif de faire prendre conscience aux cyclistes l’importance de garder les montagnes et la nature intactes, propres et de ne pas jetez ses déchets. Elle résume la journée : « La dernière ascension était magnifique. À couper le souffle. J’ai adoré le fait que certains lacets portent des noms comme le lacet de l’écureuil ou celui des myrtilles. C’est juste magnifique, quand tu arrives en haut tu contemples le barrage, la montagne, la neige et le lac. Tout simplement fantastique ! »

A l’avant du peloton, Laetitia Roux a été impressionnante aujourd’hui et a terminé avec 20 minutes d’avance sur Camille Deligny pour ainsi revêtir le maillot de leader au classement général. Cedrick Dubois continue sa domination chez les hommes en remportant sa quatrième victoire d’étape.

En savoir plus ici, et consultez les résultats ici.
DEUX SPORTIVES DE HAUT NIVEAU PARLENT DE LA HAUTE ROUTE PYRÉNÉES
Aux commandes du classement féminin de la Haute Route Pyrénées cette semaine, deux athlètes de haut niveau rivalisent tous les jours avec les hommes de tête. La triathlète professionnelle Camille Deligny et la multiple championne du monde de ski-alpinisme Laetitia Roux se livrent une superbe bataille pour le maillot de leader féminin.
Venues pour compléter leur entraînement et rester compétitives, nous les avons interrogées sur les bénéfices que leur apporte la Haute Route dans leur propre sport, et sur l'atmosphère de la course. À découvrir ici (en anglais).
VIDÉO DU JOUR
L'étape d'aujourd'hui restera gravées dans les mémoires des coureurs : un enchaînement de trois cols ancrés dans la légende du cyclisme et une ascension finale méconnue mais spectaculaire vers Cap de Long

Regardez la vidéo de la cinquième étape ici.
GALERIE PHOTOS
TWEET DU JOUR
 
 
SUIVEZ-NOUS
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Strava
Strava
Instagram
Instagram
YouTube
YouTube
Site Internet
Site Internet
Copyright © 2016 OC Sport, All rights reserved. 


Our mailing address is: 
OC Sport
Route du Lac 3
Paudex 1094
Switzerland

Add us to your address book


unsubscribe from this list   update subscription preferences  

Les Pyrénées dans toute leur splendeur sur la 2ème étape de la Haute Route

 

Les Pyrénées dans toute leur splendeur
View this email in your browser
LES PYRÉNÉES DANS TOUTE LEUR SPLENDEUR
Les concurrents de la Haute Route Pyrénées 2016 se sont élancés de Pau ce matin sous un grand ciel bleu.

Avec quatre cols et 146km au programme, les 50 premiers kilomètres ont constitué un bon tour de chauffe pour le peloton qui a serpenté dans la vallée d’Aspe pour rejoindre le pied du Col de Marie-Blanque.

Long de seulement 9 kilomètres mais avec un pourcentage moyen de 7,7%, les participants ont dû résister à la tentation d’aller trop vite trop tôt. Après l’étape difficile de la veille, trouver son rythme était le mot d’ordre du jour.

David Faltus, qui relève le défi de la Triple Couronne et originaire de République Tchèque, est un habitué des Pyrénées pour avoir participé à la Haute Route en 2013 et 2014 et a apprécié cette deuxième étape. « Hier a été une étape vraiment difficile pour moi, particulièrement les descentes avec l’humidité. Mais aujourd’hui, ça c’est bien mieux déroulé et le temps était parfait. Pour moi, la Haute Route constitue des vacances de rêve et c’est la meilleure course à laquelle je puisse participer », a-t-il déclaré.

La descente de Marie-Blanque a permis aux coureurs de récupérer alors que la population locale était présente sur la route pour encourager les cyclistes. La deuxième difficulté du jour était le long et mythique col d’Aubisque, témoin de la culture et de l’histoire du cyclisme avec ses trois vélos géants jaune, vert et à pois rouges au sommet.

Lire la suite. Voir ici les résultats complets.
EJ HARPHAM ET LA FONDATION TEAM TYPE 1
« Nous sommes plus fort que ce que nous croyons et parfois il faut participer à un événement tel que la Haute Route pour s'en rendre compte ». Voici EJ Harpham, une artiste de l'Idaho et membre du Team Type 1.

Aux côtés d'EJ, des cyclistes originaires de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, d'Australie et de Singapour se sont mis au défi de rouler pour une bonne cause : lutter contre le diabète de type 1. Ensemble, ils ont déjà récolté 247,000$.

« En parlant avec une amie qui souffre du diabète de type 1, je suis tombée des nues en découvrant ce qu'elle devait faire pour garder un équilibre dans sa vie et continuer à être compétitive sur le plan sportif », explique EJ. « J'ai commencé à effectuer des recherches sur le travail effectué par la fondation Team Type 1 et j'ai réalisé que je pouvais récolter des fonds pour changer des vies. J'ai récolté 30,000$ et j'ai maintenant de nombreux amis et supporters qui ont été touché par cette cause et qui me donnent des forces pour continuer à pédaler. »

Découvrez ici (en anglais) l'histoire d'EJ. Cliquez ici pour plus d'informations sur la Fondation Team Type 1, l'association caritative officielle de la Haute Route, ou contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
VIDÉO DU JOUR
La deuxième étape dans les Pyrénées a été à la fois brutale et magnifique pour le peloton de la Haute Route avec quatre cols au programme, dont l'ascension méconnue de Spandelles.

Regardez ici la vidéo de la deuxième étape.
GALERIE PHOTO
TWEET DU JOUR
 
 
SUIVEZ-NOUS
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Strava
Strava
Instagram
Instagram
YouTube
YouTube
Site Internet
Site Internet
Copyright © 2016 OC Sport, All rights reserved. 


Our mailing address is: 
OC Sport
Route du Lac 3
Paudex 1094
Switzerland

Add us to your address book


unsubscribe from this list   update subscription preferences